Bilan de la Grande cause nationale 2016

Campagne « Adoptons les comportements qui sauvent » : se former, une prise de conscience désormais largement partagée

Bilan GCN 2016 Infographie

L’attribution du label dans un contexte de forte sensibilité aux risques

En mai 2016, le Premier Ministre choisissait d’attribuer le label Grande cause nationale au projet « Adoptons les comportements qui sauvent » porté par trois acteurs majeurs de la prévention et de l’action de secours : les Sapeurs-pompiers de France, la Croix-Rouge française et la Protection Civile.

Les circonstances exceptionnelles vécues par les Français depuis 2015 ont suscité une prise de conscience. En cas d’urgence, chacun veut pouvoir réagir et agir au mieux. Ce contexte fait écho à une cause plus large, cœur des missions de prévention et de formation des trois acteurs associatifs. Car, au-delà des risques exceptionnels, les risques du quotidien sont bel et bien présents… au quotidien. Et pour être acteur de sa propre sécurité ou venir en aide à son entourage, la première nécessité est de connaître les bons réflexes et les bons gestes, quelles que soient les circonstances.

 

En 2016, un français sur deux a croisé Raymond

Encore faut-il avoir l’idée de se former. Grâce au label Grande cause nationale, le collectif a pu lancer en septembre 2016 une vaste campagne de communication. Avec Raymond, personnage sympathique confronté à des situations critiques, la campagne a joué sur un registre décalé pour poser la question délicate « et vous, que feriez-vous ? », invitant chacun à s’informer et se former. La vaste couverture obtenue – plus de 600 retombées médias, plus de 36 millions de personnes touchées par la campagne média, plus de 150 000 visiteurs sur le site…  – a contribué à faire largement passer le message. Un véritable coup de projecteur, d’autant plus efficace que 95 villes, 8 départements, 9 fédérations et clubs sportifs et 9 grandes entreprises se sont investis pour relayer activement la campagne.

 

Une campagne qui a indubitablement fait bouger les lignes

C’est au quotidien que les sapeurs-pompiers et les bénévoles de la Croix-Rouge française et la Protection Civile œuvrent pour former leurs concitoyens. C’est donc tout naturellement que le collectif s’est mobilisé pour organiser une journée exceptionnelle le 12 novembre. Plus de 20 400 personnes sont ainsi passées de la prise de conscience à l’action, en venant s’initier aux gestes de premiers secours lors de ce Samedi qui sauve organisé partout en France. Aujourd’hui, se dessine même une tendance à la hausse du nombre d’inscrits dans les formations aux gestes de premiers secours.

 

Une dynamique amenée à se poursuivre

De leur côté, les Sapeurs-pompiers de France, la Croix-Rouge française et la Protection Civile poursuivent avec constance et détermination leur engagement à informer et former le plus grand nombre. Une action désormais plus visible, amenée à s’amplifier. La secrétaire d’Etat chargée de l’aide aux victimes, Juliette Meadel, vient en effet de confier à Eric Faure, Président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France et à Patrick Pelloux, Président de l’Association des Médecins Urgentistes de France (AMUF), une mission pour faire l’état des lieux des dispositifs existants et proposer de nouveaux moyens pour renforcer la formation de tous les citoyens aux gestes de premiers secours. Cette mission commune s’appuiera sur l’expertise des membres du collectif Adoptons les comportements qui sauvent ainsi que de l’ensemble des acteurs de la sécurité civile.

Sensibiliser et former chacun est un travail de longue haleine. Gageons que la Grande cause nationale 2016 ait marqué un cap déterminant pour le changement des comportements. Un seul conseil : « informez-vous, formez-vous ».

 

 

Automatique Popin
gcn_overlay_1060x691px_